Ecole d’arbitrage

Ecole d’arbitrage

Pourquoi une école ?

C’est un réel plus pour l’ensemble des clubs de la Coopération Territoriale entre Clubs (CTC) les Trois Pays (BC Michelbach-le-Bas, AS Attenschwiller, BC Hégenheim et Hésingue BC). Comme le préconise la Fédération de Basket relayée par le comité départemental 68, chaque CTC doit créer une école d’arbitrage dans le but est « d’initier des licenciés à l’activité d’arbitre, de former des arbitres club et aussi de préparer des arbitres à l’examen départemental. » C’est ainsi que, sur l’ensemble du département, se sont constituées depuis quelques années une petite dizaine d’écoles d’arbitrage qui deviennent le vivier d’un corps arbitral actuellement en grande difficulté de recrutement. Or tout le monde le sait, sans arbitre, pas de compétition !

Quel parcours à l’école ?

Au départ, en octobre 2016, notre école, pilotée par trois encadrants, a fait appel aux jeunes U13M, U15M et à quelques U17M pour démarrer Puis, très vite, une dizaine de volontaires nous ont rejoints pour atteindre un effectif d’une vingtaine de jeunes. Chaque candidat dispose d’un cahier de suivi dans lequel sont répertoriées les règles essentielles du code de jeu, la gestuelle de l’arbitre mais surtout l’ensemble des matchs sifflés par le jeune durant toute sa formation. Ces matchs sont désignés à l’avance et toujours « supervisés » par un encadrant de l’école d’arbitrage. Après un ensemble de 8 matchs sifflés, le jeune en formation devient arbitre club. Lorsqu’il atteint 16 ans, il peut, s’il le souhaite, intégrer la formation départementale pour devenir arbitre officiel.

Quel contenu pour cette formation ?

La formation s’articule en deux parties. La première, d’une quinzaine d’heures, alterne théorie et pratique. Elle est mise en place en début de saison pour permettre aux jeunes d’apprendre les rudiments de l’arbitrage puis très rapidement lorsque la deuxième phase du championnat (janvier) démarre, le jeune arbitre en formation siffle en doublon avec un autre jeune ou avec un formateur sur les matchs de jeunes de la CTC. Même si les premiers coups de sifflets sont hésitants, certains prennent très vite confiance et se montrent à l’aise dans ce nouveau rôle. Un petit débriefing après chaque match est prévu pour permettre de revenir sur les points positifs et les points à améliorer de la rencontre.

 

Contacter l’école d’arbitrage

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet (obligatoire)

Votre message